Corem

Bénéficier, chaque mois et tout au long de votre retraite, d'un complément de revenu, c'est possible avec Corem. Découvrez une formule spécifique et souple.

Vos avantages Corem

Garantie d'une rente versée à vie
Pour tous à partir de 20€ /mois
Un mode de versement simple et souple
Des économies d'impôts
Mutualiste et solidaire
Un service relation adhérent dédié

Corem c'est :   Une solution spécifiquement adaptée à la retraite

À la différence de l'assurance vie ou d'autres produits d'épargne, Corem est un véritable système dédié à la retraite.
Avec Corem, l'adhérent n'a pas besoin de se soucier de la gestion ou de la préservation de son capital. À sa retraite, il touche chaque mois un complément de revenu.

 

PLUS D'INFORMATIONS

Corem c'est :   Une solution retraite mutualiste

Corem est une complémentaire retraite gérée par une union de mutuelles à but non lucratif et spécialisée dans la retraite.

Conformément à l'éthique mutualiste, les fruits de l'épargne des cotisants sont réinvestis dans un esprit de solidarité entre les générations.

En 2 mots

C'est une source de revenus complémentaires pour augmenter votre future retraite.

 

C'est simple, par exemple vous cotisez à partir de 20€ par mois jusqu'à votre départ en retraite. Avec votre cotisation, vous cumulez des points et au moment de votre retraite une rente vous sera versée à vie.

 

LES AVANTAGES COREM ...C'est la rente versée à vie et la souplesse du système de cotisation.
Ce sont aussi des économies d'impôts pendant la période de cotisation.

 

COREM C'EST AVANT TOUT UNE SOLUTION MUTUALISTE,qui donne un sens concret aux valeurs de solidarité et de partage.
Conformément à l'éthique mutualiste, 100% des produits financiers appartiennent aux adhérents.

Quand commencer à cotiser ?

L’idéal est de commencer le plus tôt possible pour épargner un maximum de points et bénéficier d’une rente et/ou d'un capital plus élevé(e) à sa retraite. De plus, le prix du point est croissant avec l’âge. Il est donc préférable de commencer à cotiser tôt pour lisser l’effort financier dans le temps.

Comment se calcule la retraite complémentaire COREM ?

Chaque cotisant choisit le montant de cotisation qu’il souhaite consacrer à la constitution de sa complémentaire retraite. A chaque âge correspond un prix d’acquisition du point. Le nombre de points acquis par chacun des versements est obtenu en divisant la cotisation par le prix d’acquisition du point.

 

Un point correspond à un droit à une rente servie à partir de l’âge de référence (62 ans) et pendant toute la vie de l’adhérent. La valeur de service du point est commune à tous les adhérents et est fixée chaque année. Elle peut varier en fonction des données économiques, à la hausse ou à la baisse pour assurer l'équilibre du régime conformément à la réglementation.

 

Ainsi, à tout moment, un adhérent peut connaitre le montant estimé de sa rente en multipliant le nombre de points acquis par la valeur de service du point en vigueur.

 

De plus, l'UMR envoie chaque année un relevé de situation permettant de suivre l’évolution de ses points et du montant estimé de sa rente.

Puis-je récupérer le capital en cas de difficultés financières ?

Avant la liquidation de ses droits, l’adhérent peut demander le rachat anticipé, sous la forme d’un versement unique, de tout ou partie des droits constitués, dans les seuls cas limitativement, prévus par l’article L.224-4 du Code monétaire et financier.

Quand peut-on percevoir la rente COREM ?

Il est possible de percevoir son complément retraite, à compter, au plus tôt, de la date de liquidation de sa pension dans un régime obligatoire d’assurance vieillesse ou de l’âge mentionné à l’article L.161-17-2 du code de la sécurité sociale.


L’âge de référence est fixé à 62 ans.

  • Si l’adhérent demande à percevoir sa rente avant 62 ans, ses points sont minorés par un coefficient d’anticipation.
  • Si l’adhérent demande à percevoir sa rente après 62 ans, les points qu’il a acquis avant cet âge sont majorés par un coefficient d’ajournement.

Qui bénéficie de la rente/du capital en cas de décès ?

1er cas : si l’adhérent décède avant de percevoir sa rente ou son capital, une fraction du capital est reversée au(x) bénéficiaire(s) qu’il a désigné(s).

 

2ème cas : si l’adhérent décède après la perception de sa complémentaire retraite et s'il a opté pour une rente réversible, celle-ci est reversée à hauteur du taux choisi (60 %, 80 % ou 100 %) au bénéficiaire désigné à la liquidation (son conjoint ou son partenaire dans le cadre d’un PACS ou son concubin ou ses enfants en situation de handicap).

Alwine et David

27 ans

Cotisations

50€/mois

Date d'effet d'adhésion 

01/01/2020

 

Rente nette mensuelle

perçue à 65 ans

68€/mois*

Estimation de la rente viagère mensuelle non réversible nette de frais de gestion et brute de fiscalité.

Ces estimations vous sont communiquées à titre indicatif et n'ont pas de caractère contractuel car elles sont réalisées sur la base de paramètres qui peuvent varier ou être modifiés en cours de contrat, notamment la table de mortalité, le taux  d'escompte, l'âge de référence de la liquidation et la valeur de service du point.